Impuissance Actualités Santé-Viagra soigne les maladies pulmonaires

impuissance1.Viagra soigne les maladies pulmonaires

La Commission Européenne approuve Viagra comme traitement des maladies pulmonaires.

Le médicament Revatio, qui contient la même substance que Viagra mais vendu sous un autre nom, a été approuvé par la Commission Européenne en tant que traitement d’une maladie pulmonaire rare que certains enfants développent. Ce médicament avait déjà été reconnu il y a 6 ans de cela en tant que traitement de l’hypertension artérielle pulmonaire chez l’adulte (une maladie qui provoque une tension anormalement élevée dans les artères pulmonaires). Il peut désormais être prescrit aux enfants âgés de 1 à 17ans souffrant de cette même maladie.

Dans un communiqué, le Dr Cara Cassino rattaché aux laboratoires Pfizer a précisé « Les jeunes patients peuvent désormais bénéficier d’un traitement tout à fait adapté à leur situation qui les aidera à contrôler leur maladie ». Les études ont montré que Revatio peut réduire la pression artérielle pulmonaire, et ainsi améliorer la respiration des enfants. Cette maladie peut causer des arrêts cardiaques et la mort prématurée si elle n’est pas traitée.

Revatio est essentiellement le même médicament que Viagra. Les deux médicaments reposent sur l’action de la Sildanéfil, une substance chimique qui encourage et facilite la circulation sanguine. La différence majeure est que Revatio est vendu sous 20mg, doses bien plus faible que le Viagra vendu sous 25mg, 50mg ou 100mg.

Le Sildanéfil a prouvé être plein de ressource. Il avait d’abord été testé en tant que traitement des angines de poitrine. Lorsque les chercheurs ont remarqué que l’un des effets secondaires très souvent observé était la favorisation des érections, ils ont décidé de plutôt appuyé leur recherche sur cet effet et de développer le Sildanéfil en tant que remède aux dysfonctions érectiles.

2.Question de pudeur.

J’ouvre les yeux. Elle dort encore. Je la regarde un instant. Quand je me réveille à ses côtés, je sais qu’elle était bel et bien la personne auprès de qui je voulais me réveiller chaque matin. Je sais que ce visage était bel et bien celui qui ferait la plus belle des transitions entre mes doux rêves et la réalité. Elle est belle. Cependant, je n’arrive plus vraiment à le lui exprimer. Chaque matin au réveil, elle me fait sentir le plus heureux des hommes, même si mon corps ne me permet plus de me sentir homme. Cela fait 5 mois maintenant. Je n’ai plus cette sensation virile du matin. Cette sensation qu’il m’est arrivé de haïr et qu’il m’est arrivé de souhaiter de ne plus avoir. Si j’avais su… Si j’avais su que si ce souhait se réalisait, je ne pourrais plus exprimer physiquement l’amour que j’ai pour celle sans qui je ne m’imagine désormais plus pouvoir respirer…

Je me lève. Je me fais un thé. Je regarde par la fenêtre, et je vois une scène assez…suggestive… Le couple d’en face en train de s’accorder un charmant réveil… Mon dieu, à l’avenir je penserai au vis-à-vis que nous avons dans l’appartement.

Je m’habille en silence pour ne pas la réveiller. Et je suis assez décidé. Elle me rend heureux. Je veux la rendre heureuse. Heureuse et comblée. Je prends ma voiture, et parcours 58 km pour me rendre chez un médecin qui fait des consultations sans rendez-vous le Samedi matin. Oui mon médecin le fait également. Mais non, je ne me sens pas très à l’aise de parler à qui que ce soit d’un problème entravant ma virilité. Alors je me dis que ça sera moins dur s’il s’agit d’un parfait étranger. J’attends 40 minutes dans la salle d’attente. J’envisage 7 fois de me lever et de remonter dans ma voiture, et de parcourir à nouveau les 58 km en m’arrêtant à la meilleure pâtisserie du coin pour lui offrir un délicieux réveil. Mais viens mon tour. Je me lève. Lorsque je dois expliquer les raisons de ma venue au médecin, je me sens rougir. Il ne me regarde même pas, et me rédige une ordonnance pour Cialis. Je me racle la gorge. Il lève enfin les yeux et en me regardant par-dessus ces lunettes, il me dit « vous êtes loin d’être le seul homme prenant Cialis en France. Ni même dans le monde. »

Je me rends à la pharmacie. Je fais mine d’être passionné par leurs bannières publicitaires agencées sur le comptoir. Je sors, en bafouillant un au revoir des plus embarrassés. Je retourne dans ma voiture. J’ouvre le médicament et lis la notice. « …agit environ 30 minutes après la prise… » 30 minutes. Parfait. Le délai qu’il me faut pour rentrer, et pouvoir ainsi lui offrir un délicieux réveil sans passer par la pâtisserie.

Résultat ? Je lui ai bel et bien exprimé tout l’amour que j’avais pour elle, en ayant tout de même fermé tous les rideaux de l’appartement au préalable. Question de pudeur.

3.Qui vivra Viagra verra

Il semblerait que la pilule bleue fasse des miracles pour remédier à l’impuissance, mais aussi à un manque de confiance en soi.

En effet, la sexualité prend un nouveau tournant, et cela peut affecter plus ou moins les hommes. Auparavant, la sexualité était un sujet purement intime, et l’homme était maître de la situation. La sexualité féminine était totalement taboue et effrayait même parfois. Aujourd’hui, rien n’est aussi courant que de parler de la sexualité, sans différence faite entre celle de l’homme ou de la femme. Les magazines féminins en font même l’une de leur rubrique les plus importantes. La femme s’épanouie sexuellement, apprend à connaître son corps et ses envies, et à développer ses exigences.

Voilà qui inquiète beaucoup d’hommes, n’ayant pas beaucoup d’expérience ou étant assez jeunes, quant à leur propre performance. Ils ressentent une pression, ont peut de se faire juger, et paradoxalement, plus ils sont exigeants vis-à-vis de même et moins ils sont performants. Le stress est un grand obstacle à la vie sexuelle, et à la « mécanique » des hommes.

C’est pourquoi certains jeunes hommes se retrouvent à devenir complètement « accro » au Viagra. Après avoir pris la fameuse pilule bleue, ils se sentent donc assurés de pouvoir obtenir des érections longues et fermes, et ainsi éviter la fameuse panne que trop de pression peut engendrer.

Si l\'homme vit autant de pression quand à ses performances sexuelles, c’est non seulement car il n’est plus le seul commandant à bord, mais également parce qu’il est entouré de l’image de ce capitaine ultra performant et se dit que s’il échoue lors de sa croisière, il pourrait bien ne pas y en avoir d’autres. La pression est d’autant plus grande lorsque l’homme est en compagnie d’une femme qu’il apprécie vraiment et qu’il ne veut par conséquent pas décevoir.

Rappelons que le Viagra est un médicament, et que le prendre sans ne souffrir véritablement d’impuissance peut être nocif à votre santé et créer des effets très gênants tels des crises de priapisme. Alors messieurs détendez-vous, et rappelez-vous que l’acte sexuel est pour la femme un mécanisme bien plus émotionnel et psychologique qu’il ne l’est pour vous. Elle ne veut donc par conséquent pas tant être épatée par vos talents d’étalon mais plutôt par l’expression de votre attachement.

4.La pilule bleue vous a promis le septième ciel… 8848 m c’est assez haut ?

Les laboratoires Pfizer soulagent les hommes de leurs dysfonctions érectiles depuis des dizaines d’années. Viagra est le traitement par excellence pour renforcer ses érections.

Que penser de prendre du Viagra à 8848 m de haut ?

De jeunes casse-cou qui sautent en parachute sous les effets du Viagra pour observer si son action augmente l’adrénaline ? La stimulation sexuelle produite par Viagra pourrait renforcer la sensation d’adrénaline tant recherchée par tous ceux pratiquant des sports extrêmes. Des sports toujours plus extrêmes qui recherchent des sensations toujours plus fortes. Mais cela ne serait à priori pas très efficace.

S’agirait-il d’une étude clinique qui teste les effets du Viagra selon l’altitude ? En effet, les effets de l’altitude sur l’organisme pourraient avoir un lien plus ou moins étroit avec l’action du Viagra. Le Viagra favorise l’afflux sanguin vers le pénis, l’altitude ralentit de manière générale le fonctionnement du métabolisme à cause de la quantité réduite d’oxygène disponible. Alors Viagra se pourrait être plus ou moins compatible avec une altitude plus ou moins élevée.

Et bien non, il s’agit d’alpinistes, qui entreprennent de gravir le mont Everest tout en bénéficiant de l’action du Viagra, non pas sur un plan sexuel, mais plutôt sur un plan pulmonaire. Prendre Viagra ne favorise l’érection que si l’homme pense au sexe. Rappelons que le Sildanéfil qui compose le Viagra a été remarqué pour son action qui détend les vaisseaux sanguins. Il était à la base destiné à soigner les angines de poitrine, en réduisant la pression pulmonaire. C’est précisément cette action que les alpinistes suivis par une équipe médicale espèrent tirer de Viagra.

5.Et si la médecine se téléportait? Elle deviendrait télémédecine.

L’Europe s’ouvre aux nouvelles technologies, notamment en matière de santé. De plus en plus de techniques sont développées pour pouvoir pratiquer la médecine à distance.

Les premiers essais concluants ont été il y a déjà longtemps de cela, la possibilité de communiquer avec un médecin par téléphone, lui décrire vos symptômes afin qu’il vous oriente vers la démarche à suivre pour vous soigner. Ce qui a été assez révolutionnaire étant donné que la consultation se fait donc sans aucun contact physique, ni même la possibilité d’ausculter le patient. Tout repose sur la parole et la description des symptômes. Et cela ne fut que le commencement. En 2001, la première opération chirurgicale à distance est réalisée grâce à un système de vidéoconférence éminemment performant. Le chirurgien chef donnait les directives par vidéo et les chirurgiens sur place effectuaient la marche à suivre.

On pourrait penser que la France serait réticente à de telles avancées. Nous avons en effet la chance de jouir de l’un des meilleurs systèmes de santé, parmi les plus efficaces, accessibles et professionnels. Nous bénéficions d’une médecine très traditionnaliste qui repose sur le contact physique (chaque consultation chez un médecin généraliste passe en effet par la très traditionnelle auscultation). Alors comment penser consulter son médecin à distance, sans pouvoir être rassuré par un examen de l’état de santé général ?

C’est pourtant à s’y méprendre. La France est l’un si ce n’est le pays européen le plus développé en matière de télémédecine. Nous avons commencé avec SOS Médecin qui permet à quiconque de parler à un médecin à tout moment, y compris la nuit, les weekends et les jours fériés.

En plus de cela, certaines régions françaises ont lancé la numérisation totale des informations médicales des patients. Ce qui permet non seulement aux professionnels de la santé mais également aux patients eux-mêmes de garder un historique complet de leur parcours médical.

Depuis 2009, 6.5milliards d’Euros ont été investis par l’Etat français dans la télémédecine, chiffre prouvant l’espoir que la France fonde dans la télémédecine. Les problèmes de santé que vise surtout la télémédecine sont les maladies cardio-vasculaires, le diabète les cancers ainsi que les cas psychiatriques. La télémédecine faciliterait d’avantage l’accès aux soins pour tous les patients. Chacun pourrait accéder aux soins dont il a besoin, sans sortir de chez lui, et en s’épargnant des nuits d’observation à l’hôpital. Le patient pourrait être à tout moment suivi et surveillé chez lui, même s’il vit seul. La seule question qui se pose est celle du coût que tout cela reviendrait au patient.

Avec les progrès informatiques et le développement fulgurant d’Internet, vous avez vu apparaître des cliniques en ligne, telles 121doc. Ces dernières visent en général à vous faciliter la vie quant à des problèmes de santé dont il peut s’avérer gênant de parler à son médecin ou encore des traitements longue durée qui vous obligent à aller régulièrement chez votre médecin généraliste.

Ainsi, le quotidien évolue vers de plus en plus de commodité, et votre santé ne s’en portera que mieux.

6.Un lien entre les troubles du sommeil et les dysfonctions érectiles ?

Si vous ne parvenez pas à avoir de bonnes nuits de sommeil, vous pourriez développer plus de problèmes que de la fatigue ; deux nouvelles études ont suggéré que les troubles du sommeil pourraient être associés aux dysfonctions érectiles et l’incontinence.

Lors de la première étude, les chercheurs ont découvert un lien entre les dysfonctions érectiles et l’apnée du sommeil. Ils ont indiqué que les hommes souffrant de dysfonctions érectiles étaient plus de deux fois plus sujets à l’apnée du sommeil. La seconde étude a montré que les hommes et les femmes qui avaient un sommeil agité étaient plus à risque de souffrir d’incontinence urinaire.

Ces deux études ont été présentées lors d’une conférence de presse de la Réunion Annuelle de l’Association d’Urologie Américaine (AUA) à Washington le 14 Mai.

« On sait déjà que la quantité et la qualité du sommeil peuvent avoir un impact sur un large éventail de conditions de santé, y compris les dysfonctions érectiles et l’incontinence urinaire» a indiqué le Dr Kevin T. McVary, le porte-parole de l’AUA dans son rapport. « Ces données pourraient nous apporter plus de précisions pour aider les patients à modifier leurs habitudes de sommeil afin d’améliorer leur santé et leur qualité de vie. »

Le manque ou les troubles chroniques du sommeil ont été liés à beaucoup d’autres problèmes de santé, comme l’augmentation des risques de développer une maladie cardiaque, de l’hypertension artérielle, du cholestérol, un diabète voire de l’obésité. Au début du mois, une nouvelle étude publiée dans le magazine américain Sleep a révélé que votre cerveau pouvait vieillir de 7ans à cause non seulement d’un manque de sommeil, mais aussi de trop de sommeil.

Alors qu’est ce qu’un sommeil idéal ? Entre 7 à 9h de sommeil de bonne qualité sont essentielles à votre santé, selon le Centre Américain de Prévention et Contrôle des Maladies.

Vous êtes grandement invité à parler à votre médecin de toute condition de santé pouvant nuire à votre sommeil, telles que l’apnée du sommeil, le ronflement, l’insomnie ou le syndrome des jambes sans repos. Les chercheurs de cette dernière étude ont également conseillé aux hommes souffrant de dysfonctions érectiles de se faire dépister pour l’apnée du sommeil.

Voici quelques conseils provenant du site d’information santé WebMD pour mieux dormir :

-Diminuez votre consommation en caféine – sachez que les effets de la caféine peuvent durer jusqu’à 8h.

-Ne considérez pas l’alcool comme une aide au sommeil ; bien qu’il vous aide en effet à vous endormir, il vous apporte un sommeil non réparateur.

-Relaxez-vous avant de vous coucher – créez une sorte de rituel de pré-sommeil, par exemple des lumières tamisées ou un bain chaud, pour vous aider à vous délasser de votre journée.

-Faites de l’exercice – une activité sportive régulière, plutôt le matin ou l’après-midi peut vous aider à dormir comme un bébé.

-Gardez votre chambre sombre, calme et agréable.

7.Le Viagra passé à tabac par le cannabis

Le cannabis thérapeutique a été légalisé dans 15 états des Etats-Unis. Ce qui signifie vraisemblablement qu’un américain sur quatre y a accès. Sans mauvais jeu de mot, ce marché fait un tabac tel qu’il égalerait presque celui du Viagra.

Il faut dire que, au-delà du débat moral, le cannabis est avant tout une plante qui renferme de nombreuses vertus. Il peut entre autre soulager les sensations de nausées, de manque ou les douleurs en général, ainsi que des troubles nerveux, comme l’anorexie, les spasmes, l’épilepsie mais également de nombreux symptômes psychiatriques comme la schizophrénie ou encore des maladies respiratoires liées à l’asthme.

Les Etats-Unis ne sont pas le seul pays à avoir légalisé le cannabis médical, toujours sous rpescription médicale. La Nouvelle-Zélande, l’Australie, le Canada mais aussi plus près de nous les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Belgique tolère l’usage médical du cannabis, à condition toutefois que ce-dernier soit contrôlé par un médecin.

Pour entrer plus dans les détails, le chiffre d’affaire du cannabis thérapeutique aux Etats-Unis par an serait de 1,7 milliards de dollars, et celui du Viagra est de 1,9 milliard de dollars.

La pilule bleue n’a qu’à bien se tenir, car si elle dispose de nombreuses vertus thérapeutiques, son concurrent cannabis aussi.

8.Hommes robustes à la santé délicate

Les hommes français vivent en général près de 7 ans moins longtemps que les femmes françaises. En Russie, ils vivent en moyenne 14 ans moins vieux que les femmes. Dans tous les pays du monde, la différence d’espérance de vie entre hommes et femmes va toujours dans ce sens, étant plus ou moins marquée.

Alors pourquoi les femmes vivent plus vieilles que les hommes ?

Dans les pays ayant conservé leurs traditions, il est évident que le facteur travail est très important pour expliquer cette différence. L’une des consolations que les femmes peuvent trouver au fait d’être écartées de la société est que leur corps se fatigue moins, et qu’elles vivent ainsi plus longtemps.

Dans les pays dits développés, les hommes ont une hygiène de vie en général plus négligée que les femmes. Se préoccuper de sa ligne est en effet une inquiétude typiquement féminine, et manger les cinq fruits et légumes quotidiens recommandés ainsi que veiller à son équilibre interne sont des habitudes beaucoup plus adoptées par les femmes.

Les mœurs y jouent aussi possiblement un rôle ; l’homme se doit d’être fort, robuste et résistant. Ainsi les hommes vont, par fierté, ou par sens de virilité, beaucoup moins facilement chez le médecin que les femmes. En général, il faut vraiment que leur santé soit sérieusement atteinte pour qu’ils se décident à consulter.

Leur réaction face aux mauvaises passes ou à l’annonce d’une maladie est aussi bien différence de celle des femmes. Ils sont déjà en général moins susceptibles à chercher de l’aide lorsque leur moral est atteint. En ce qui concerne l’annonce d’une maladie, ils se sentent comme « vaincus » et ons plus tendance à se laisser aller.

Le meilleur conseil que l’on puisse donner aux hommes est donc de consulter leur médecin en cas de problème de santé devenant gênant, et de ne pas en avoir honte. L’une des conditions touchant le plus les hommes avec l’âge et pour laquelle ils ont le plus de difficultés à parler est l’impuissance. Cela touche non seulement leur santé, mais également leur égo, leur virilité. Cependant, des médicaments très efficaces existent pour remédier à ce problème et leur permettre de retrouver une sexualité épanouie. De plus, dans beaucoup de cas, l’impuissance est le symptôme d’une maladie plus grave.

Messieurs, n’attendez plus et soignez-vous.